AGIR

Le Forum civique européen

Le Forum civique européen agit au quotidien pour une citoyenneté européenne active.

 
Le PEC

Point national d'information sur le programme "L'Europe pour les citoyens".

 

S'INFORMER

Je veux l'Europe
 
 
L'ENA

Véritable plateforme de contenus sur la construction européenne.

 

Jose Manuel LAMARQUE, Grand reporter specialiste des affaires européennes
(France Inter)

Retrouver toutes nos vidéos

 

MIEUX COMPRENDRE

L’éducation à la citoyenneté européenne

 

Bien que, en vertu du principe de subsidiarité, chaque Etat membre reste maître de l’organisation de son propre système d’éducation et de formation au sein de son pays, l’Union européenne peut néanmoins intervenir en « encourageant la coopération entre les Etats membres et, si nécessaire, en appuyant et en complétant leur action » (art 165 TFUE – page 74).
Le paragraphe 2 de ce même article précise l’ambition de l’action de l’Union dans ce domaine, notamment concernant la citoyenneté des jeunes : « encourager la participation des jeunes à la vie démocratique de l’Europe ». L’Union européenne soutient donc un vaste éventail d’activités et d’organisations en faveur de la promotion d’une citoyenneté européenne active. Ce soutien passe notamment par l’intermédiaire de programmes comme « l’Europe pour les citoyens » ou « Jeunesse en action », etc.

Le programme « l’Europe pour les citoyens »

Ce programme entend rapprocher les citoyens les uns des autres et les sensibiliser au processus de construction de l’Union européenne.

« L’Europe pour les citoyens » est un programme européen établi par la Commission européenne, le Parlement européen et le Conseil de l’Union européenne dans le but d’encourager et de promouvoir « une citoyenneté européenne active ».

Le programme s’étendra de 2014 à 2020.

Les objectifs principaux de ce programme :

  1. Contribuer à la compréhension par les citoyens de l'UE, son histoire et sa diversité ;
  2. Promouvoir la citoyenneté européenne et améliorer les conditions de la participation démocratique et civique au niveau européen ;
  3. Sensibiliser les citoyens aux enjeux de la mémoire, de l'histoire et des valeurs communes ;
  4. Encourager la participation démocratique des citoyens au niveau européen en développant leur compréhension du processus de décision politique européen et via la promotion des opportunités d'engagement sociétal et interculturel ainsi que du volontariat à l'échelle de l'UE.

Les thèmes prioritaires du programme « L’Europe pour les citoyens » :

  1. La mémoire européenne : sensibilisations des citoyens aux enjeux mémoriels, à l'histoire commune, aux valeurs et aux objectifs de l'UE
  2. Engagement démocratique et participation civique : encourager la participation démocratique et civique des citoyens au niveau de l'UE
      Activités soutenues :
    1. Jumelage de villes
    2. Réseaux de villes
    3. Projets de la société civile
  3. Subventions de fonctionnement

Pour la mise en œuvre et la réussite du programme, une structuration pertinente a été établie.

Le CIDEM est Point de contact national pour le programme « l’Europe pour les citoyens ». Pour plus d’information, cliquez-ici.

Erasmus + : programme pour la jeunesse

Doté d'un chapitre budgétaire distinct, le volet Jeunesse du programme Erasmus+ sera dédié au seul développement des activités d'éducation non formelle, reprenant les principaux volets de «Jeunesse en action» et introduisant de nouvelles opportunités de partenariats.

Le volet Jeunesse du programme Erasmus+ comprend 3 actions-clés.

Action-clé 1 : Mobilité des jeunes et des travailleurs de jeunesse à des fins d'apprentissage
Erasmus+ encourage la mobilité collective ou individuelle des jeunes (de 13 à 30 ans selon les cas) via les échanges ou le service volontaire européen ainsi que celle des travailleurs de jeunesse. Aucun niveau de diplôme ou de formation n'est requis pour participer.

Cette mobilité peut s'organiser avec les pays du programme (28 Etats membres de l'Union européenne + Turquie, Suisse, Norvège, Liechtenstein, Islande, ancienne République yougoslave de Macédoine) et les pays voisins de l'Union européenne.

Action-clé 2 : Coopération et partenariat pour l'innovation et le partage d'expériences
Partenariats stratégiques
Ce volet du programme soutient les projets de coopération internationale, le partage d'expériences et l'échange de pratiques innovantes entre les différents secteurs (éducatif, socio-économique, associatif, société civile dont groupes de jeunes, politique, etc.).

Ces partenariats visent la coopération au sein d'un même secteur ainsi que la coopération intersectorielle des structures issues des pays du programme. A noter qu'une mobilité long terme peut être envisagée pour les travailleurs de jeunesse dans le cadre d'un Partenariat stratégique si elle apporte une réelle plus-value à la coopération.

Renforcement des capacités (« capacity building ») des structures de jeunesse
Il s'agit de soutenir la coopération avec les autres pays du monde éligibles (7 régions concernées) via des échanges de jeunes, le service volontaire européen et la mobilité / formation des travailleurs de jeunesse. Ce volet est géré par l'agence exécutive « Education, Audiovisuel, Culture » basée à Bruxelles.

Action-clé 3 : Soutien à la réforme des politiques
La réforme des politiques a pour but de renforcer les outils et instruments mis en place pour faciliter la mobilité en Europe ainsi que la coordination des Etats membres de l'Union dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la jeunesse.

Dans ce cadre seront soutenus les séminaires nationaux et transnationaux entre les jeunes et les décideurs politiques. Une opportunité de participer et d'enrichir le processus du Dialogue structuré

>> En savoir plus sur le programme « Jeunesse en action »
>> Programme « Jeunesse en action »
>> Agence Française du programme « Jeunesse en action »