AGIR

Le Forum civique européen

Le Forum civique européen agit au quotidien pour une citoyenneté européenne active.

 
Le PEC

Point national d'information sur le programme "L'Europe pour les citoyens".

 

S'INFORMER

Je veux l'Europe
 
 
L'ENA

Véritable plateforme de contenus sur la construction européenne.

 

Jose Manuel LAMARQUE, Grand reporter specialiste des affaires européennes
(France Inter)

Retrouver toutes nos vidéos

 

MIEUX COMPRENDRE

La politique de la recherche et la politique spatiale

La politique de la recherche

Avec la mise en place de la stratégie de Lisbonne, l’Union européenne entendait devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde. La stratégie « Europe 2020 » pour une croissance intelligente, durable et inclusive s'inscrit dans cette continuité.

Au travers de la politique de recherche, l’Union européenne « a pour objectif de renforcer ses bases scientifiques et technologiques, par la réalisation d’un espace européen de la recherche dans lequel les chercheurs, les connaissances scientifiques et les technologies circulent librement, et de favoriser le développement de sa compétitivité, y compris celle de son industrie » (article 179 TFUE).

La politique de recherche de l’Union européenne contribue à la croissance économique et à la création d’emplois tel que prévu par la stratégie « Europe 2020 ».

L’instrument de la politique de recherche et d'innovation

Le programme « Horizon 2020 » est l'instrument financier pluriannuel en matière de recherche et d'innovation géré par la Commission européenne pour 2014-2020. Il succède au septième programme-cadre de recherche et de développement technologique (P.C.R.D.T) qui couvrait la période 2007-2013. « Horizon 2020 », huitième programme cadre en matière de recherche et d'innovation, a fait l'objet d'une réforme en vue de soutenir les projets tout au long de la chaîne de l'innovation (de la conception à la mise sur le marché). Un effort de rationalisation des modalités de financement a également été fait afin de soutenir l'impact de ce secteur sur la croissance économique. Pour ces raisons, Horizon 2020 regroupe pour la première fois des programmes auparavant indépendants : programmes de recherche et d'innovations européens, Euratom, action pour l'innovation du programme-cadre pour l'innovation et la compétitivité, Institut européen d'innovation, et de technologie.

Cette réforme ambitieuse a pour but de répondre à plusieurs enjeux paneuropéens

  1. Renforcer la position de l'Union européenne dans le monde dans les domaines de la recherche, de l'innovation et des technologies,
  2. Assurer la compétitivité de l'Europe en investissant dans les technologies et les métiers d'avenir, au service d'une croissance « intelligente, durable et inclusive »,
  3. Renforcer l'attractivité de l'Europe de la recherche,
  4. Prendre en compte les préoccupations des citoyens (santé, environnement, énergies propres...) et apporter des élément de réponse aux défis de société.

L'instrument « Horizon 2020 » dispose d'une enveloppe financière de 79 milliards pour financer des projets sur sept ans.

Pour aider l'UE à faire face à ces enjeux, Horizon 2020 comporte trois sous-programmes :

  1. Excellence scientifique
    1. promouvoir la recherche fondamentale et ouvrir des voies nouvelles vers les technologies futures et émergentes, en soutenant une recherche collaborative, interdisciplinaire et suivant des modes de pensée novateurs ;
    2. doter l'Europe d'infrastructures de recherche d'envergure mondiale accessibles à tous les chercheurs d'Europe et d'ailleurs ;
    3. soutenir la mobilité des chercheurs européens et originaires des pays tiers vers et hors d'Europe.
  2. Primauté industrielle
    1. l'innovation est davantage soutenue, les partenariats public-privé sont privilégiés en matière de T.I.C., nanotechnologies, biotechnologies...
    2. soutien aux P.M.E. innovantes et accès au financement à risque...
  3. Défis sociétaux
    1. il s'agit de favoriser les projets interdisciplinaires pour répondre aux grands défis (santé, agriculture durable, climat, transports, énergies propres...) auxquels l'Europe est confrontée et qu'aucun Etat membre ne peut prétendre relever seul.

>> En savoir plus :
Portail français pour le programme Horizon 2020
Site de la DG recherche
Site Europa sur la recherche et l’innovation

La politique spatiale

Le traité de Lisbonne, entré en vigueur le 1er décembre 2009, prévoit la mise en place d’une politique spatiale européenne : « l’Union élabore une politique spatiale européenne. A cette fin, elle peut promouvoir des initiatives communes » (article 189 TFUE).

Cette politique est établie en coopération étroite avec l’Agence spatiale européenne. La politique spatiale européenne permet à l’Union de jouer un rôle important dans le domaine de l’espace.

Deux projets phares de la politique spatiale européenne :

  1. GALILEO (aussi appelé « Copernicus »): vise à mettre au point la prochaine génération de systèmes de positionnement par satellite ; il sera mis en service dès octobre 2014.
  2. GMES : projet de Surveillance mondiale de l'environnement et de la sécurité a pour objectif de faciliter le recours aux observations effectuées à partir de l'espace en vue d'anticiper ou de gérer les crises environnementales et de sécurité.

>> En savoir plus :
Le site de la DG entreprise et industrie sur la politique spatiale européenne
Le site de l’Agence spatiale européenne
Le site d’Europa sur la politique spatiale
Galileo
GMES