AGIR

Le Forum civique européen

Le Forum civique européen agit au quotidien pour une citoyenneté européenne active.

 
Le PEC

Point national d'information sur le programme "L'Europe pour les citoyens".

 

S'INFORMER

Je veux l'Europe
 
 
L'ENA

Véritable plateforme de contenus sur la construction européenne.

 

Jose Manuel LAMARQUE, Grand reporter specialiste des affaires européennes
(France Inter)

Retrouver toutes nos vidéos

 

MIEUX COMPRENDRE

La politique des transports et de la mobilité

Bien que de nombreux aspects de la politique des transports relèvent des gouvernements nationaux, il est logique de doter le marché unique européen d'une infrastructure de transport unique. Dans cette optique, l’UE s’est employée à ouvrir à la concurrence les marchés nationaux de transport dans l'ensemble de l'Union européenne, notamment dans les secteurs routier, aérien et ferroviaire.

Par ailleurs, toujours dans l’optique du marché intérieur qui inclut la libre circulation des personnes, l’Union européenne, dans le cadre de sa politique de transports, met en place un droit des passagers afin d’assurer à l’ensemble des passagers de l’Union européenne un traitement égal quel que soit l’endroit où ils se déplacent sur le territoire de l’Union européenne.

La politique commune des transports

Jusqu’à présent, la politique européenne des transports s’articulait autour de grands axes de développement :

  1. le rééquilibrage des modes de transport ;
  2. la suppression des goulets d’étranglement ;
  3. la place des usagers au cœur de la politique commune ;
  4. la maîtrise de la mondialisation.

En juin 2009, la Commission européenne a adopté une Communication sur l’avenir des transports, prolongement de la politique actuelle. Cette communication définit une vision pour la politique du transport et de la mobilité jusqu’en 2020.

Le Réseau Transeuropéen de transport (RTE)

La construction de réseaux transeuropéens est un élément important pour la croissance économique et la création d'emplois. L’Union européenne, par son action, vise à favoriser l’interconnexion et l’interopérabilité des réseaux nationaux et l’accès à ces réseaux (article 170 à 172 TFUE).

Les objectifs du RTE :

  1. réaliser les liaisons nécessaires afin de faciliter le transport ;
  2. optimiser l’efficacité des infrastructures existantes ;
  3. réaliser l’interopérabilité des réseaux ;
  4. intégrer la dimension environnementale dans le réseau.

Le financement de la politique des transports

Le financement de la politique commune des transports repose en partie sur le FEDER (Fonds européen de développement régional) qui contribue au financement d’infrastructures afin de corriger les déséquilibres régionaux. Une autre partie du financement provient également du Fonds de cohésion qui consacre des ressources aux réseaux transeuropéens.

La Banque européenne d'investissement contribue par ailleurs par ses prêts au financement des infrastructures de transport.
Pour l’avenir, les enjeux de la politique commune des transports résident dans la mise en place et le financement de projets d’envergure ainsi que dans la conciliation du développement durable avec l’essor des transports européens.

>> En savoir plus :
Le site de la DG transport et mobilité (en anglais)
Le site du Ministère de l’écologie, du développement durable et de la mer
Commission européenne – réseaux transeuropéens
La politique des transports sur le site d’Europa