AGIR

Le Forum civique européen

Le Forum civique européen agit au quotidien pour une citoyenneté européenne active.

 
Le PEC

Point national d'information sur le programme "L'Europe pour les citoyens".

 

S'INFORMER

Je veux l'Europe
 
 
L'ENA

Véritable plateforme de contenus sur la construction européenne.

 

Jose Manuel LAMARQUE, Grand reporter specialiste des affaires européennes
(France Inter)

Retrouver toutes nos vidéos

 

MIEUX COMPRENDRE

Les symboles de l'Europe

L’article I-8 du traité établissant une Constitution pour l’Europe était consacré aux symboles de l’Union européenne. Suite à l’échec des référendums français et néerlandais, et pour ne pas laisser sous-entendre que l’Union Européenne puisse être considérée comme un Etat au-dessus des Etats, le traité de Lisbonne de 2009 a abandonné toute référence aux symboles de l’Union européenne. Toutefois, au travers de la Déclaration 52 (relative aux symboles de l’Union européenne) 16 Etats, dont ne fait pas partie la France, reconnaissent le drapeau, l’hymne, la devise, l’Euro et le 9 mai comme symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union Européenne.

Le drapeau européen

A l’instar du drapeau tricolore pour la France, la bannière bleue aux étoiles dorées est l’un des symboles de l’Union européenne. Crée en 1955, elle figure l’unité et l’identité de l’Europe. Le cercle formé d’étoiles dorées symbolise la solidarité et l’harmonie entre les peuples. Le nombre d’étoiles qui le composent (12) ne représente pas le nombre d’Etats membres de l’Union européenne. Le choix du chiffre 12 s’explique par la symbolique à laquelle il renvoie. Ce chiffre est, en effet, traditionnellement symbole de la perfection, de la plénitude et de l’unité. Le drapeau européen est l’un des emblèmes officiels de l’Union européenne depuis 1985 (à cette époque l’UE s’appelait CEE ou Communauté Economique Européenne).

L’hymne européen

L’hymne européen est non seulement celui de l’Union européenne mais également l’hymne de l’Europe au sens large. Célèbre mélodie composée en 1823 par Ludwig Van Beethoven, L’Hymne à la joie est le dernier mouvement de la Neuvième symphonie du compositeur allemand, mouvement inspiré du poème l’Ode à la joie de Friedrich Von Schiller. Le choix de ce thème musical par le Conseil de l’Europe en 1972 peut s’expliquer par l’idéal de fraternité partagé par les deux hommes à l’origine de l’Ode à la joie. La musique est utilisée via l’hymne européen comme langage universel permettant de transmettre des valeurs telles la liberté, la paix, la solidarité. Mélodie sans paroles, elle est officiellement l’hymne de l’Europe depuis 1985. Elle n’a pas vocation à remplacer les hymnes nationaux des différents Etats membres mais célèbre les valeurs partagées par ces derniers.

La devise européenne : "Unie dans la diversité"

Utilisée officiellement pour la première fois en 2004 dans le Traité établissant une Constitution pour l’Europe, la devise de l’Union européenne est « Unie dans la diversité », « In varietate concordia » en latin. Elle s’articule autour de deux grandes valeurs fondatrices de l’Union européenne que sont l’union et la diversité. L’Europe est, en effet, le fruit de l’union des efforts des peuples en faveur de la paix et de la prospérité dans le respect de la diversité des cultures, des langues, des coutumes de tous ces citoyens, richesses incontestables de l’Union européenne.

La monnaie unique : l'euro

L’euro a été mis en circulation le 1er janvier 2002. Avant sa mise en place, les pays membres de l’Union européenne possédaient chacun une monnaie nationale propre. Par exemple, la monnaie nationale française était le franc. Depuis 2008, la nouvelle monnaie européenne a remplacé les monnaies nationales de 16 pays européens, qui forment ce qu’on appelle « la zone euro ». Cependant, tous les pays de l’UE n’ont pas adopté l’euro. D’autre part, certains pays tels que le Danemark et le Royaume-Uni ont volontairement choisi de rester hors de cette zone et jouissent, par conséquent, d’un statut particulier. Cette clause ne les empêche pas, pour autant, d’y adhérer ultérieurement. Les nouveaux Etats membres de l’Union ont, pour leur part, obligation d’adhérer à cette zone mais des minima économiques sont exigés pour pouvoir y entrer. Si les billets euro sont communs à l’ensemble de cette zone, les pièces ont, elles une face européenne commune et une face personnalisée qui varie selon les pays.

Le 9 mai, la journée de l’Europe

Les chefs d’Etat ou de gouvernement des Etats membres de l’Union ont choisi cette date en mémoire du 9 mai 1950, jour où Robert Schuman présentait son projet d’unification européenne. Cet homme politique encouragea l’Allemagne, ainsi que tout pays européen ayant participé aux guerres mondiales à rejoindre cette aventure historique et nouvelle. Le 9 mai devient aussi un jour de fête et d’information sur l’Europe, sur ses pays membres et ses 500 millions de citoyens.

LES SYMBOLES DE L’EUROPE

L’article I-8 du traité établissant une Constitution pour l’Europe était consacré aux symboles de l’Union européenne. Suite à l’échec des référendums français et néerlandais, et pour ne pas laisser sous-entendre que l’Union Européenne puisse être considérée comme un Etat au-dessus des Etats, le traité de Lisbonne de 2009 a abandonné toute référence aux symboles de l’Union européenne.
Toutefois, au travers de la Déclaration 52 (relative aux symboles de l’Union européenne) 16 Etats, dont ne fait pas partie la France, reconnaissent le drapeau, l’hymne, la devise, l’Euro et le 9 mai comme symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’Union Européenne.

Le drapeau européen

A l’instar du drapeau tricolore pour la France, la bannière bleue aux étoiles dorées est l’un des symboles de l’Union européenne. Crée en 1955, elle figure l’unité et l’identité de l’Europe. Le cercle formé d’étoiles dorées symbolise la solidarité et l’harmonie entre les peuples. Le nombre d’étoiles qui le composent (12) ne représente pas le nombre d’Etats membres de l’Union européenne. Le choix du chiffre 12 s’explique par la symbolique à laquelle il renvoie. Ce chiffre est, en effet, traditionnellement symbole de la perfection, de la plénitude et de l’unité.
Le drapeau européen est l’un des emblèmes officiels de l’Union européenne depuis 1985 (à cette époque l’UE s’appelait CEE ou Communauté Economique Européenne).

l'hymne européen

L’hymne européen est non seulement celui de l’Union européenne mais également l’hymne de l’Europe au sens large. Célèbre mélodie composée en 1823 par Ludwig Van Beethoven, l’Ode à la joie est le dernier mouvement de la Neuvième symphonie du compositeur allemand, mouvement inspiré d’un poème du même nom de Friedrich Von Schiller. Le choix de ce thème musical par le Conseil de l’Europe en 1972 peut s’expliquer par l’idéal de fraternité partagé par les deux hommes à l’origine de l’Ode à la joie. La musique est utilisée via l’hymne européen comme langage universel permettant de transmettre des valeurs telles la liberté, la paix, la solidarité. Mélodie sans paroles, elle est officiellement l’hymne de l’Europe depuis 1985. Elle n’a pas vocation à remplacer les hymnes nationaux des différents Etats membres mais célèbre les valeurs partagées par ces derniers.

En musique : Consulter

La devise européenne : "Unie dans la diversité"

Utilisée officiellement pour la première fois en 2004 dans le Traité établissant une Constitution pour l’Europe, la devise de l’Union européenne est « Unie dans la diversité », « In varietate concordia » en latin. Elle s’articule autour de deux grandes valeurs fondatrices de l’Union européenne que sont l’union et la diversité. L’Europe est, en effet, le fruit de l’union des efforts des peuples en faveur de la paix et de la prospérité dans le respect de la diversité des cultures, des langues, des coutumes de tous ces citoyens, richesses incontestables de l’Union européenne.

La devise dans les 28 états membres


Allemagne

Autriche

Belgique

Bulgarie

Chypre

Croatie

Danemark

Espagne

Estonie

Finlande

France

Gréce

Hongrie

Irlande

Italie

Lettonie

Lituanie

Luxembourg

Malte

Pays-bas

Pologne

Portugal

République Tchéque

Roumanie

Royaume-uni

Slovaquie

Slovenie

Suéde

La monnaie unique : l'euro

L’euro a été mis en circulation le 1er janvier 2002. Avant sa mise en place, les pays membres de l’Union européenne possédaient chacun une monnaie nationale propre. Par exemple, la monnaie nationale française était le franc. Depuis 2008, la nouvelle monnaie européenne a remplacé les monnaies nationales de 16 pays européens, qui forment ce qu’on appelle « la zone euro ». Cependant, tous les pays de l’UE n’ont pas adopté l’euro. D’autre part, certains pays tels que le Danemark et le Royaume-Uni ont volontairement choisi de rester hors de cette zone et jouissent, par conséquent, d’un statut particulier (clause dite « d’opt-out »). Cette clause ne les empêche pas, pour autant, d’y adhérer ultérieurement. Les nouveaux Etats membres de l’Union ont, pour leur part, obligation d’adhérer à cette zone mais des minima économiques sont exigés pour pouvoir y entrer.

Si les billets euro sont communs à l’ensemble de cette zone, les pièces ont, elles une face européenne commune et une face personnalisée qui varie selon les pays.

Sans oublier le 9 mai, la journée de l’Europe.

Les chefs d’Etat ou de gouvernement des Etats membres de l’Union ont choisi cette date en mémoire du 9 mai 1950, jour où Robert Schuman présentait son projet d’unification européenne. Cet homme politique encouragea l’Allemagne, ainsi que tout pays européen ayant participé aux guerres mondiales à rejoindre cette aventure historique et nouvelle. Le 9 mai devient aussi un jour de fête et d’information sur l’Europe, sur ses pays membres et ses 500 millions de citoyens.